Vienne : Art et Architecture PDF

L’info nationale et régionale sur les métiers vienne : Art et Architecture PDF les formations. Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.


Métropole artistique, Vienne fait partie des villes les plus visitées d’Europe. Célèbre pour sa musique et son théâtre et riche en chefs-d’oeuvre plastiques et architecturaux, la capitale autrichienne concentre ses trésors en un espace très réduit. À l’exception des palais du Belvédère et de Schönbrunn, ils se situent pour l’essentiel dans le quartier historique du 1er arrondissement. L’ancien centre-ville s’offre au regard tel un musée à ciel ouvert. Édifices romans, gothiques, baroques, rococo et classiques côtoient les diverses expressions de l’historicisme et de l’Art nouveau, sans oublier l’architecture contemporaine.

La principale mesure d’urbanisme du XIXe siècle fut la destruction des vieux remparts qui étouffaient depuis longtemps la ville plus qu’ils ne la protégeaient. Elle permit l’édification de la somptueuse Ringstrasse et accéléra l’expansion de la cité en cercles concentriques. Quand les contours tant architecturaux que sociologiques de l’ancienne Vienne vinrent à s’estomper, la dynamique urbaine et démographique de la seconde moitié du XIXe siècle se traduisit par un bouillonnement culturel, du tournant du siècle à la fin de la monarchie danubienne en 1918. La « Vienne 1900 », où se heurtèrent avec violence songe et réalité, où Sigmund Freud écrivit son Interprétation des rêves et élabora la théorie et la pratique de la psychanalyse, composa l’un des chapitres les plus palpitants de l’histoire artistique et culturelle européenne.

Les époques phares de l’art viennois sont successivement la période baroque et ses célèbres architectes Johann Bernhard Fischer von Erlach et Johann Lucas von Hildebrandt, l’ère du Ring avec les somptueuses constructions de l’historicisme, et enfin la Vienne des années 1900 à 1918. Otto Wagner, Josef Hoffmann et Adolf Loos s’y sont illustrés comme architectes, Gustav Klimt, Oskar Kokoschka et Egon Schiele comme peintres d’exception. En raison de leur importance, ces époques occupent la plus grande partie de l’ouvrage. Elles sont encadrées par deux chapitres : celui concernant l’architecture et les arts plastiques au Moyen Âge et celui couvrant la période de 1945 à nos jours. Le texte traite essentiellement de la peinture, de la sculpture et de l’architecture, sans oublier de livrer un éclairage historique, politique et culturel plus général.

Deux tiers des photographies ont été réalisés spécialement pour cet ouvrage. Il s’agit surtout de nombreuses vues d’intérieurs – y compris de palais habituellement fermés au public – qui ont fait l’objet d’une préparation et d’un travail des plus attentifs.

Que faire après le bac ? La collection : Pourquoi pas moi ? Sport : STAPS ou pas ? Faire entrer l’École dans l’ère du numérique  : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École. Ce sera moi » : retrouvez les saisons 1,2 et 3.