Sancy Artense : Chemin faisant PDF

La randonnée pédestre est une activité de plein air qui s’effectue à pied en suivant un itinéraire, balisé ou non, seul ou en groupe. C’est à la sancy Artense : Chemin faisant PDF un sport et un loisir de découverte et de contemplation. La randonnée pédestre est une promenade sportive qui s’effectue à pied, généralement sur des sentiers dans la nature.


Sa durée est extrêmement variable : de la randonnée de quelques heures, à la grande randonnée de plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Elle n’est pas une activité de compétition, contrairement au trail ou la course d’orientation par exemple. Le degré de préparation et le matériel nécessaire varient fortement en fonction du milieu, de la difficulté de l’itinéraire et de la durée. Le terme  trekking  désigne une grande randonnée nécessitant de traverser des zones difficiles d’accès. La randonnée est dite  en autonomie  lorsque le randonneur devra transporter tout ce dont il a besoin, notamment pour se nourrir et pour bivouaquer. La marche nordique est une forme de randonnée pédestre qui utilise des bâtons de marche spécifiques, permettant une marche rapide. Elle se pratique sur des sentiers balisés ou non avec le même équipement que la randonnée classique, avec un sac léger pour la demi-journée, voire journée.

Le fast hiking se situe entre la randonnée contemplative et le trail. La randonnée légère et ultra-légère, qui est un courant de la randonnée pédestre qui vise à réduire le poids du sac. La randonnée pédestre se différencie de l’alpinisme, la spéléologie, l’escalade, des via ferrata et du canyonisme qui se pratiquent sur des terrains nécessitant des techniques de progression spécifiques. Randon  et finalement vers 1131, la  randonée , devenue vers 1330,  randonnée .

Le terme randoner est sorti de l’usage courant mais survécu dans le langage courant en Normandie et en Picardie avec le sens de  courir après quelqu’un en faisant du bruit . Elle se différencie de la marche, pratiquée depuis la nuit des temps comme moyen de locomotion, par son aspect récréatif. En France, en 1837, est publié le premier guide de randonnée dans la forêt de Fontainebleau : Quatre promenades en forêt de Fontainebleau. Mais je suis près d’oublier que le tableau d’une nature aussi grandiose doit être l’œuvre du peintre ou du poète, dont elle enflamme le génie, et que ma mission doit se borner à diriger le voyageur qui vient en admirer les beautés. Randonnée dans le Trentin-Haut-Adige près de Merano. L’intérêt croissant envers la randonnée motive la création et l’entretien de grands sentiers, comme le sentier des Appalaches, ou le réseau de sentiers de grande randonnée.

Terrain plat ou en faible pente, pas de risques de chute. Exigences : Aucune, convient aussi pour baskets. L’orientation ne pose pas de problèmes, en général possible même sans carte. Terrain parfois raide, risques de chute pas exclus. Exigences : Avoir le pied assez sûr.

Les passages exposés peuvent être équipés de cordes ou de chaînes. Quelques passages exposés avec risques de chute, pierriers, pentes mêlées de rochers sans trace. Il faut avoir le pied très sûr, de bonnes chaussures de trekking et des capacités d’orientation dans la moyenne. Expérience élémentaire de la montagne souhaitable. L’aide des mains est quelquefois nécessaire pour la progression. Terrain déjà assez exposé, pentes herbeuses délicates, pentes mêlées de rochers, névés faciles et passages sur glacier non recouverts de neige.

Il faut être familier du terrain exposé, avoir des chaussures de trekking rigides et une certaine capacité d’évaluation du terrain et une bonne capacité d’orientation. En cas de mauvais temps le repli peut s’avérer difficile. Terrain exposé, exigeant, pentes raides mêlées de rochers. Glaciers et névés présentant un risque de glissade.

Il faut des chaussures de montagne, une évaluation sûre du terrain et très bonnes capacités d’orientation. Bonne expérience de la haute montagne et connaissances élémentaires du maniement du piolet et de la corde utiles. La plupart du temps sans traces, passages d’escalade jusqu’à II. Glaciers avec risque accru de glissade.

Il faut une excellente capacité d’orientation, une expérience alpine confirmée et l’habitude de l’utilisation du matériel technique d’alpinisme. La randonnée nécessite généralement de savoir se repérer dans la nature. Article détaillé : signalisation des chemins pédestres. Balise posée par le Club vosgien sur un sentier aux environs d’Épinal. De nombreuses associations se chargent de baliser des sentiers afin de permettre aux randonneurs de suivre des itinéraires. Fédération française de la randonnée pédestre. En Belgique, l’association « Les sentiers de grandes randonnées » utilise le même balisage.