Qui a peur de Virginia Woolf ? PDF

Please forward this error screen to qui a peur de Virginia Woolf ? PDF. Het gezelschap produceert vooral experimenteel theater, geïnspireerd door Jan Decorte, en schrijft de teksten hiervoor geregeld zelf. Zijn artistieke kernploeg bestaat uit Natali Broods, Peter Van den Eede en Willem de Wolf.


Deze pagina is voor het laatst bewerkt op 16 mrt 2019 om 10:20. Gelijk delen, er kunnen aanvullende voorwaarden van toepassing zijn. Zie de gebruiksvoorwaarden voor meer informatie. Dans l’entre-deux-guerres, elle est une figure marquante de la société littéraire londonienne et un membre central du Bloomsbury Group, qui réunit des écrivains, artistes et philosophes anglais. Monk’s House, dans le village de Rodmell, où elle vivait avec son mari Leonard Woolf.

Virginia Woolf et sa sœur Vanessa jouant au cricket. Portrait de Virginia Woolf à 20 ans par George Charles Beresford, en 1902. Angelica Garnett, Vanessa Bell, Clive Bell, Virginia Woolf, John Maynard Keynes et Lydia Lopokova à Monk’s House. 22 Hyde Park Gate, Kensington dans une ambiance littéraire de la haute société. Les parents de Virginia sont tous deux veufs lorsqu’ils se marient. Leur maison abrite les enfants de trois mariages différents.

Sir Leslie Stephen, écrivain, éditeur et alpiniste, était veuf de la fille aînée du romancier William Makepeace Thackeray. Dans ses mémoires, ses souvenirs d’enfance les plus vifs ne sont pourtant pas à Londres, mais à St Ives en Cornouailles où sa famille passe tous les étés jusqu’en 1895. La mort de sa mère, décédée de la grippe en 1895, alors qu’elle avait 13 ans, et celle de sa demi-sœur Stella deux ans plus tard, plongent Virginia dans sa première dépression nerveuse. La mort de son père en 1904 provoque un effondrement des plus inquiétants. Après la mort de leur père, Virginia, Vanessa et Adrian vendent le 22 Hyde Park Gate et achètent une maison au 46 Gordon Square dans Bloomsbury. En 1910, elle participe au  canular du Dreadnought , destiné à attirer l’attention sur le Bloomsbury Group. Elle le surnomme durant leurs fiançailles  le Juif sans le sou .

Cependant, les époux ont des liens forts, et en 1937, Virginia Woolf décrit dans son journal son état d’épouse comme un grand plaisir, son mariage étant complet. Virginia Woolf rencontre en 1922 Vita Sackville-West, bisexuelle comme elle, au sein du Bloomsbury Group. Elles ont une liaison durant toutes les années 1920. En 1928, Virginia Woolf s’inspire de Vita Sackville-West pour créer Orlando, une biographie fantastique dans laquelle le héros éponyme traverse les siècles et change de genre.

Après leur liaison, les deux femmes restent amies. Violet Dickinson, et la compositrice Ethel Smyth. Elle est aussi très proche de sa sœur Vanessa Bell. Virginia Woolf se suicide le 28 mars 1941. Elle remplit ses poches de pierres et se jette dans la Ouse, rivière près de Monk’s House, sa maison de Rodmell.

J’ai la certitude que je vais devenir folle : je sens que nous ne pourrons pas supporter encore une de ces périodes terribles. Je sens que je ne m’en remettrai pas cette fois-ci. Je commence à entendre des voix et ne peux pas me concentrer. Alors je fais ce qui semble être la meilleure chose à faire.