Ordeal by innocence PDF

L’ordalie, pratiquée en Occident surtout au Moyen Âge, repose sur des croyances et postulats religieux : si l’accusé est innocent, Ordeal by innocence PDF, qui le sait, l’aidera à surmonter l’épreuve. Pour autant, cette forme de justice n’était pas nécessairement mise en œuvre par des autorités religieuses.


The world’s cleverest crime author is brougnt to book in this new series of graphic adaptations of some of her most famous crimes. Will anyone survive the ORDEAL BY INNOCENCE? No one felt sorry when Jacko Argyle died in prison. Everyone knew he killed his mother with a blow to the head from an iron poker. But when a doctor turns up at the house two years afterwards with proof of Jacko’s
innocence, the whole family is horrified. Because it can mean only one thing – that their mother’s killer is still among them…
Ordeal by Innocence was cited by Agatha Christie in her utobiography as one of her favourite novels, a detective story which plays on the shock of an innocent man’s conviction and its impact on his
family. This adaptation is both modem and cinematic, and brings out all the mystery and tension of this classic whodunit.

Il a la même racine germanique que l’allemand Urteil et le néerlandais Oordeel qui signifient jugement, verdict. L’ordalie consiste à faire passer à l’accusé une épreuve physique décidant de son sort. L’accusé est revêtu d’habits religieux pour se soumettre à ce  jugement de Dieu  car l’épreuve se déroule sous le regard de la divinité tutélaire. L’autorité judiciaire ne fait pas appel à des preuves établies, mais à la clairvoyance de cette divinité. Bien qu’invoquant la divinité, ce mode de détermination de la preuve peut être partiellement orienté par les juges, qui décident du type d’ordalie à appliquer, plus ou moins douloureuse et dangereuse, et des circonstances de son exécution.

Le procédé est attesté dès les premiers temps historiques, dans le Code de Hammurabi. Il est très courant lors de la période franque du Moyen Âge européen, au côté du serment, l’écrit s’effaçant lors de la chute de l’Empire romain. L’ordalie est apparentée à d’autres rituels consistant en une prise de risques arbitrée par le destin : exposition de nouveau-nés, combats singuliers opposant des champions pour décider d’une bataille, etc. Il y a deux sortes d’ordalies : l’unilatérale et la bilatérale. Dans l’ordalie unilatérale, c’est à l’accusé de prouver son innocence ou son bon droit par le biais d’une épreuve sous le regard de la divinité.