Numération, opérations : CP, maths PDF

Conforme aux Programmes Officiels de l’Education Nationale, il a été réalisé par des enseignants en activité et expérimenté en classe. Utiliser les nombres pour exprimer la position d’un objet dans une liste, sur une numération, opérations : CP, maths PDF graduée. Conforme aux Programmes Officiels de l’Education Nationale, il a été réalisé par des enseignants en activité et expérimenté en classe.


Les corrections des exercices sont fournies. Enseignante en ZEP dans l’Yonne depuis 11 ans, j’ai surtout eu des CP-CE1. Retrouvez les meilleurs docs du mois sélectionnés par la Communauté de Profs Blogueurs! Bonjour je n’arrive pas à uvrir les exos de la période 2, pouvez-vous m’aider?

C’est sans doute lourd, il faut parfois réessayer à un autre moment. La résolution de problèmes de mathématiques fait partie des domaines qui occupent pas mal de mes recherches ces dernières années. Les activités que je propose ici sont utilisables je pense en supplément de n’importe quel fichier. Elles mettent l’accent sur la représentation mentale, la manipulation et la verbalisation des procédures. Le lien avec les démarches de calcul apprises se fait au fur et à mesure des apprentissages.

Cependant, nous n’avons jamais établi de programmation sur l’année, nous adaptant aux besoins des élèves, n’hésitant pas à refaire plusieurs fois la même séance, ou à l’inverse à en éliminer. La manipulation est possible aussi longtemps que nécessaire. Les élèves, durant toutes les séances, ont à leur disposition un sachet contenant : des jetons, des cubes, des images. Suite des explications avec illustration autour de la première catégorie. Le canevas de séquence sera le même pour toutes les catégories. Dans un premier temps, en début de chaque séance, on éclaircit le travail que l’on va mener : ce que sont les problèmes de mathématiques, ce que les élèves devront faire, avec leur corps, dans leur tête, pour réussir. Exemple : « Léa a 2 images, et Nico a 3 images.

Combien en ont-ils s’ils les mettent ensemble ? C’est un véritable apprentissage pour les élèves que de se représenter mentalement quelques phrases, une action. On leur apprend à « voir dans leur tête, derrière leurs yeux ». Lorsqu’ils parviennent à ça, ils peuvent rejouer l’histoire avec leur matériel et verbaliser celle-ci avec leurs mots. Plusieurs problèmes sont joués ainsi, dans un premier temps avec les mêmes objets que ceux à disposition des élèves, puis avec d’autres, ceux-ci étant alors contraints d’utiliser les jetons pour représenter des animaux par exemple. Rapidement, on demande aux élèves comment on pourrait faire si on n’avait pas de matériel. Apprendre à représenter un problème par la schématisation.

Ensuite, lorsque l’opération a été vue, on la met en lien avec cette catégorie de problèmes. Nous utilisons beaucoup l’ardoise pour ce travail, qui permet d’essayer, de réessayer, d’avoir de la place pour la recherche. De plus, ce travail, en début d’année, se fait uniquement collectivement, les élèves n’étant pas lecteur. L’enseignant lit, répète l’énoncé, puis circule pour faire verbaliser aux élèves leur reformulation du problème et leur procédure. 1 rapidement puis phase 2, etc.

Ces « fiches de prep » sont un peu « brutes ». J’espère que ça l’est un minimum, car je manque de courage pour tout reprendre pour la mise en ligne ! J’ai 6 bonbons, j’en mange 3. On leur demande alors ce qu’il nous faudrait pour le résoudre. On leur distribue donc des bonbons, un petit tas sur chaque table. Puis on les laisse jouer le problème.