Non-musulmans en pays d’Islam: cas de l’Egypte PDF

L’Islam a connu sa première implantation en Europe continentale en 711 avec la conquête omeyyade de la péninsule ibérique. Se maintenant près non-musulmans en pays d’Islam: cas de l’Egypte PDF huit siècles dans Al-Andalus, la présente musulmane se clôt par l’expulsion d’Espagne en 1614 des derniers civils musulmans. Au fil des siècles, l’Empire ottoman a également perdu progressivement la quasi-totalité de ses territoires européens, jusqu’à ce qu’il s’effondre en 1922.


Cet ouvrage traite le problème du lien entre la religion et l’État et son impact sur le statut juridique des minorités non-musulmanes en Pays d’Islam, notamment en Égypte. La partie historique démontre l’évolution de la société en Europe vers la séparation de l’État et de la religion. Évolution que l’on retrouve à moindre degré en Pays d’Islam. La deuxième partie est consacrée à l’analyse de la société égyptienne où l’Islam est religion d’État. Elle met en évidence le caractère discriminatoire de son système juridique à l’égard des minorités non-musulmanes. Pour étayer son analyse, l’auteur s’appuie sur des documents inédits traduits et produits dans ce livre. L’auteur Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh: Chrétien d’origine palestinienne. Citoyen suisse. Docteur en droit. Habilité à diriger des recherches (HDR). Professeur des universités (CNU-France). Responsable du droit arabe et musulman à l’Institut suisse de droit comparé (1980-2009). Professeur invité dans différentes universités en France, en Italie et en Suisse. Directeur du Centre de droit arabe et musulman. Auteur de nombreux ouvrages dont une traduction française, italienne et anglaise du Coran.

Europe occidentale provient de l’immigration extra-européenne notamment du Maghreb et de la Turquie. Les premiers contacts entre l’Europe et l’islam sont établis quasiment dès la naissance de la religion musulmane. Des correspondances entre le prophète de l’islam et l’empereur byzantin Héraclius invitant ce dernier à se convertir à l’islam sont attestées par une lettre qu’Héraclius a reçue. En 674 les Arabes sont devant Constantinople, défaits, ils tenteront vainement une seconde fois en 717.

Articles détaillés : Al-Andalus et Conquête musulmane de la péninsule Ibérique. Quasiment à la même époque que le second siège de Constantinople à l’autre extrémité de l’Europe, la situation était plus favorable aux troupes musulmanes. Le royaume wisigoth affaibli par des querelles de pouvoir doit affronter subitement l’arrivée d’un nouvel ennemi qui s’ajoute aux Francs et aux Basques dans le nord. Cordoue s’effondre et laisse place à une vingtaine de taïfas. Bien que divisés les taïfas vont revivifier des parties de la péninsule jusque-là ignorés du temps du califat. Article détaillé : Expansion de l’Empire ottoman.

Carte donnant la situation de l’Empire ottoman et de ses états vassaux en 1683. En 1347, l’Empire ottoman conquiert Gallipoli, son premier territoire européen, puis s’étend à travers les Balkans. L’Empire ottoman est organisé selon le système des millets, mise en œuvre par le pouvoir ottoman d’un contrôle des populations qui y vivaient au moyen d’une religion organisée dont il nommait les dignitaires. La langue pouvait jouer un rôle, mais c’est d’abord la religion qui définissait le millet. Rum et Arménien était plutôt composée de propriétaires et de commerçants aisés que de pauvres manœuvres, car seuls les gens aisés pouvaient aisément payer le haraç. La Mosquée impériale, construite par le sultan Mehmet Fatiha en 1461.

La grande majorité des musulmans en Europe occidentale sont des immigrants, ou descendant d’immigrants, arrivés dans les années 1960 et 1970. On compte cinq pays à majorité musulmane en Europe : l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo et la Turquie. Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Belgique et en Suisse en 2016, ceux-ci ont généralement des niveaux de chômage plus élevés. Cela est dû en grande partie au manque de compétences linguistiques, à l’absence de liens sociaux interethniques et à une vision traditionelle des rôles de genre où les femmes travaillent pas à l’extérieur du foyer. Au Royaume-Uni, le nombre de convertis à l’islam est passé d’environ 60 000 en 2001 à plus de 100 000 en 2011.