Les océans, notre avenir PDF

Des conditions plus humides que la normale concerneront une grande partie de l’Europe centrale et méridionale tandis que des conditions plus sèches seront présentes de les océans, notre avenir PDF Norvège à l’Islande. Ailleurs aucune tendance nette ne se dégage. Sur le pays, en dehors des régions méditerranéennes, le temps devrait être plus humide mais pas plus doux que la normale dès le mois de janvier, ainsi que sur tout le trimestre.


Ces conditions contrastent avec celles des mois précédents, où le temps a été plutôt sec et plus chaud que la normale. C’est une tendance qui se renforce par rapport aux prévisions du mois précédent. Sur la France, hormis les régions méditerranéennes, aucun scénario n’est privilégié sur le trimestre. Figure 1 : Synthèse des prévisions probabilistes pour les températures. Figure 2 : Synthèse des prévisions probabilistes pour les précipitations.

Un épisode El Niño est en cours et   se poursuivra au cours du trimestre prochain. Ce phénomène est un élément essentiel à l’échelle du globe pour la prévision saisonnière car c’est une des principales sources de prévisibilité à ces échéances lointaines. Media_Image’,’titre’:’anom temp JFM19′,’alternative’:’Anomalies de température de surface de la mer prévues par le modèle de Météo-France pour le trimestre janvier-février-mars 2019′,’legende’:’Anomalies de température de surface de la mer prévues par le modèle de Météo-France pour le trimestre janvier-février-mars 2019. Figure 3 : Anomalies de température de surface de la mer prévues par le modèle de Météo-France pour le trimestre janvier-février-mars 2019.