Le Droit et les immigrés, 2 volumes. Colloque 1982 PDF

Edgar Nahoum, dit Edgar Morin, né le 8 juillet 1921 à Paris, est un sociologue et le Droit et les immigrés, 2 volumes. Colloque 1982 PDF français. Penser la crise : l’abîme ou la métamorphose ?


Il est fils unique d’un père commerçant venu de Salonique et d’une mère d’ascendance italienne, qu’il perd lorsqu’il a dix ans. En 1938, il rejoint les rangs du Parti frontiste, petite formation de la gauche pacifiste et antifasciste. Il adopte alors le pseudonyme de Morin, qu’il garde par la suite. Membre du Parti communiste français depuis 1941, il s’en éloigne à partir de 1949 et en est exclu en 1951, pour avoir écrit un article dans le journal France Observateur. Ce fut comme un chagrin d’enfant, énorme et très court », dira-t-il.

En 1955, il est l’un des quatre animateurs du Comité contre la guerre d’Algérie. Il défend, en particulier, Messali Hadj. Durant les années 1960, il part près de deux ans en Amérique latine où il enseigne à la Faculté latino-américaine des Sciences sociales de Santiago du Chili. En 1969, il est invité à l’Institut Salk de San Diego.

Aujourd’hui directeur de recherche émérite au CNRS, Edgar Morin est docteur honoris causa de plusieurs universités à travers le monde. Son travail exerce une forte influence sur la réflexion contemporaine, notamment dans le monde méditerranéen et en Amérique latine, et jusqu’en Chine, Corée, Japon. Morin a écrit plusieurs ouvrages revenant sur son passé, dont Autocritique en 1959, Vidal et les siens en 1989, Itinérance en 2006 et Mon chemin en 2008. Edgar Morin est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il apprécie, à cet égard, le bouddhisme qui est une religion sans dieu. Il participe à la création en mars 2012 du Collectif Roosevelt 2012 avec l’aide de Stéphane Hessel, Michel Rocard et de nombreux intellectuels et personnalités publiques de la société civile et politique. En 2012, il soutient publiquement le chef Raoni dans son combat contre le barrage de Belo Monte.