La violence, l’adolescent, la ville PDF

Il existe deux mots homonymes livre. L’expression religions du Livre fait référence aux religions la violence, l’adolescent, la ville PDF, chrétienne et islamique. Un livre blanc est un document officiel publié par un gouvernement ou une organisation internationale. En comptabilité, le grand livre est le recueil de l’ensemble des comptes d’une entreprise.


La violence s’étend. Comme une mauvaise herbe, elle s’enracine dans nos sociétés européennes avec une sauvagerie nouvelle qui engendre la peur au point de sembler moins l’effet d’une politique locale que d’une civilisation, peut-être même de l’abandon de toute idée de civilisation. Parce que ce livre est composé à plusieurs voix, il jette un éclairage bref mais précis sur les différentes causes de la violence. Des auteurs de plusieurs pays et de différents corps de métiers analysent la singularité de la violence selon l’angle où chacun l’observe. On découvre ainsi que la violence n’est pas monolithique, anonyme, mais qu’elle procède de l’histoire des pays, parfois de l’oubli de leur histoire. Architecte-urbaniste, avocat, journaliste, psychanalystes psychiatres, psychologues mais aussi ados d’une de ces banlieues oubliées, aident à préciser les conditions des manifestations de la violence dans la ville, dans la société, dans la clinique et les différentes fonctions qu’elle peut prendre. Ainsi, ces ados des cités témoignent ici que, convertie, la violence peut aussi devenir vie, énergie et régénérer pour créer, comme ce « polar » qu’ils ont publié alors que brûlaient des autobus.