La protohistoire PDF

Historique En 2007, la Société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs a fêté ses cent ans d’existence. C’est sans doute l’occasion de faire un rappel de l’la protohistoire PDF et un bilan des activités de la SHASE, abréviation de l’intitulé de cette association bien connue de Saverne et ses environs. Accédez à l’espace client pour gérer votre panier, passer vos commandes et consulter l’historique de vos achats.


Avec la protohistoire, l’Europe voit le passage des chasseurs primitifs aux sociétés agropastorales, aux sources des ethnies d’aujourd’hui. Ces bouleversements sont d’ordre économique, sociologique et technique mais l’essentiel semble issu de la pensée elle-même. Désormais, les sociétés élaborent leurs propres valeurs et fondent leur véritable destin historique : les dieux ont pris l’image des hommes. La conquête spirituelle s’étend à tous les aspects technologiques, jusqu’à la maîtrise des alliages métalliques et, bientôt, aux premières écritures.
En domestiquant leurs ressources alimentaires, les peuples européens ont progressivement constitué leur propre histoire.
Cet ouvrage intéressera les professeurs et étudiants en histoire, en archéologie et histoire de l’art ainsi que les archéologues, les paléontologues et les historiens.

Marcel Otte
Professeur de préhistoire à l’Université de Liège, il travaille essentiellement sur l’origine des peuples européens, sur l’évolution de l’art et des religions et sur les racines des groupes linguistiques actuels.

Avec des contributions de :

Mireille David-Elbiali
Docteur en anthropologie de l’Université de Genève, elle est spécialisée dans la recherche sur l’âge du bronze, en particulier de la Suisse occidentale et du domaine alpin.

Christiane Éluère
Conservateur en chef du patrimoine au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France à Paris, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et expositions sur la protohistoire européenne et les Celtes en particulier.

Jean-Pierre Mohen
Docteur en préhistoire, il est conservateur général du patrimoine et directeur du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France à Paris. Ses ouvrages concernent en particulier l’archéologie protohistorique.

Pierre Noiret
Maître de conférences à l’Université de Liège, il s’est spécialisé dans l’étude des civilisations de la Préhistoire en Europe.

Saverne est situé au nord ouest de l’Alsace. Recherche thématique dans notre base de données riche de plus de 25000 mots clés. Utilisez le paiement en ligne pour régler vos achats ou votre abonnement. 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Communauté des Communes de Saverne, Bouxwiller et de Marmoutier. Pays d’Alsace », les fouilles archéologiques menées par le CRAMS, des visites de sites, de monuments et de villages sont organisées ainsi que des conférences et des animations diverses au Centre Wollbrett.

Char solaire de Trundholm daté du premier âge du bronze. La Préhistoire a été initialement définie comme la période comprise entre l’apparition de l’Humanité et l’apparition des premiers documents écrits. Si l’Histoire commence avec l’écriture, celle-ci n’apparaît toutefois pas simultanément dans toutes les régions du monde. Les chercheurs faisant autorité en la matière, tels que Jean Guilaine et Marcel Otte, voient la Protohistoire commencer au tout début de l’économie de production. Préhistoire qui la précède et concerne les populations dont la subsistance est assurée par la prédation : groupes de chasseurs-cueilleurs, pêcheurs, collecteurs exploitant des ressources naturelles disponibles sans les maîtriser. Article connexe : Civilisations de l’Antiquité et de la Protohistoire.

Protohistoire , in: Dictionnaire de la Préhistoire, Leroi-Gourhan, A. La Préhistoire s’étend du Paléolithique inférieur à l’âge du fer. Le Pléistocène est une période géologique qui inclut toutes les périodes du Paléolithique. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 23 août 2018 à 10:17. Expansion celtique maximale, en 275 av. L’histoire de l’Europe pré-celtique reste très incertaine. Ainsi, cette zone de Hallstatt, en Autriche, est parfois appelée la  patrie celtique . Grande expédition à partir de 279 av.

Les langues celtiques continentales sont attestées presque exclusivement par des inscriptions et des noms de lieux. Ogham, bien qu’il soit clairement parlé beaucoup plus tôt. La première utilisation écrite du nom de Celtes – comme Κελτοί – pour désigner un groupe ethnique, a été réalisée par Hécatée de Milet, un géographe grec, en 517 av. L’étymologie du terme Keltoi n’est pas claire. Plusieurs auteurs ont supposé que ce terme était d’origine celtique, tandis que d’autres le considèrent comme un nom inventé par les Grecs. Keltoi a été accordé par les Grecs, il a été adopté dans une certaine mesure comme un nom collectif par les tribus de Gaule. Gaule, qui est séparée de l’Ibérie par les Pyrénées.

Galno, signifiant  puissance, force , d’où le Vieil irlandais  audace, férocité  et gallois  être en position, pouvoir . Les auteurs classiques n’appliquaient pas les termes Κελτοί ou Celtae aux habitants de la Grande-Bretagne ou de l’Irlande, ce qui a conduit certains savants, par préférence, de ne pas utiliser le terme pour désigner les habitants de l’âge du fer britannique. Celtique  se réfère à une famille de langues et, plus généralement, signifie  des Celtes  ou  dans le style des Celtes . Plusieurs cultures archéologiques sont considérées comme celtiques en nature, basées sur des ensembles uniques d’objets. Les théories antérieures ont soutenu que ces similitudes suggèrent une origine raciale commune, pour les divers peuples celtiques, mais des théories plus récentes soutiennent qu’elles reflètent un patrimoine culturel et linguistique commun plus qu’un patrimoine génétique. Les Celtes continentaux sont les peuples de langue celtique de l’Europe continentale et les Celtes insulaires sont les peuples de langue celtique des îles britanniques et irlandaises et de leurs descendants.