La conservation des céramiques archéologiques : Etude comparée de trois sites chypriotes PDF

Le musée a été fondé en 1753 et ouvert au public en 1759. Culture, la conservation des céramiques archéologiques : Etude comparée de trois sites chypriotes PDF Médias et du Sport. Le British Museum compte six millions de visiteurs par an et s’affiche comme le site touristique le plus fréquenté de Grande-Bretagne. 1753, à partir notamment des collections du médecin et scientifique Sir Hans Sloane.


Lord Elgin, ambassadeur à Constantinople, amena au musée des sculptures du monde grec. Le bâtiment comporte une vaste salle de lecture dans laquelle Karl Marx et nombre d’écrivains, philosophes et savants illustres ont travaillé, par exemple Charles Dickens. Article détaillé : Queen Elizabeth II Great Court. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

L’aile sud du Smirke Building a finalement remplacé la vieille maison. La salle de lecture circulaire, recouverte d’un dôme, fut bâtie en 1857, et l’Aile blanche, conçue par l’architecte John Taylor, fut ajoutée trente ans plus tard. Art nouveau, devinrent partie intégrante du musée en 1914. Vue d’ensemble de la Grande Cour. La salle de lecture du British Museum située au centre de la Grande Cour. Conservation et de la recherche scientifique. On y trouve la statuaire et l’architecture des décors pharaoniques historiques, souvent inscrits avec des hiéroglyphes.

Beaucoup d’autres aspects de la culture égyptienne antique sont représentés, les cercueils et les momies, mais aussi des meubles, bijoux et autres objets trouvés dans les sépultures. Salle no 17 : reconstitution du monument des Néréides, vers 390 av. Salle no 18 : bas-reliefs de marbre sauvés des ruines du Parthénon, sur l’acropole d’Athènes, 447 av. Les collections du département de la Grèce antique et de Rome sont réparties dans différentes pièces du musée, mais les principaux vestiges architecturaux et monuments sont au rez-de-chaussée, à travers les galeries 5 à 23. Au premier étage, les galeries contiennent des objets de taille plus modeste, provenant aussi bien d’Italie et de l’Empire romain, que de Grèce et de Chypre. British Museum possède la plus grande et la plus importante collection d’antiquités mésopotamiennes hors d’Irak. Le noyau de la collection s’est constitué autour du legs d’objets mésopotamiens de C.

Puis cette collection s’est considérablement enrichie avec le produit des fouilles d’A. 1854, ce dernier localisa le palais du Nord d’Assurbanipal à Ninive et y mit au jour de magnifiques bas-reliefs, notamment une célèbre scène de chasse royale au lion. Lawrence entreprirent de nouvelles fouilles à Karkemish, en Turquie. Bien que les collections concernent principalement la Mésopotamie, la plupart des régions voisines sont bien représentées. Palmyre en Syrie, et d’un groupe de bas-reliefs tirés des excavations de Max von Oppenheim au tell Halaf dont le musée a fait l’acquisition dans les années 1920. La collection s’est enrichie en 1983 d’objets d’Iznik et de faïence hispano-mauresque et proto-iranienne grâce au legs Godman. Les treize galeries du département du Moyen-Orient ne présentent qu’un choix des pièces archéologiques les plus significatives, soit 4 500 objets.

La section Asie est constituée de plusieurs ensembles. Dans cette section, le musée héberge une grande collection d’objets de l’Afrique subsaharienne. Statue de Hoa Hakananai’a de l’île de Pâques. Serpent bicéphale en turquoise des Aztèques. Article détaillé : Antiquités étrusques au British Museum. La salle 71 est dédiée au monde étrusque. Christy et Lartet contiennent certains des plus anciens objets d’art européens.

Grandière en Bretagne, Worsaae au Danemark, Siret à El Argar en Espagne, et de Klemm et Edelmann en Allemagne. Le département gère aussi la collection nationale d’horlogerie. Seule une petite partie peut être exposée au public : le reste est stocké dans les archives, à l’intention des chercheurs. Salle no 2 : Les Amants, découverts dans la grotte d’Ain Sakhri, près de Bethléem, vers 9000 av. Nord du pays de Galles, âge du bronze, entre 1900 et 1600 av. Le Département des estampes et des dessins conserve la collection nationale des œuvres graphiques de l’art occidental. Depuis sa création en 1808, la collection d’estampes et dessins a obtenu une grande reconnaissance internationale.