Jésus, Bouddha : Quelle rencontre possible ? PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le  wikifier . Les points d’amélioration suivants sont les cas les plus jésus, Bouddha : Quelle rencontre possible ? PDF. Le détail des points à revoir est peut-être précisé sur la page de discussion.


 » Comme en te lisant je me sens plus proche de ce qui t’anime et de ce qui est en question! Et comme, dans le même temps, l’écart entre nos deux visions apparaît plus clairement dans leur tension originelle.  » Partager avec un ami son expérience spirituelle quand elle emprunte une voie différente de la sienne est une réelle aventure. Avec un ami, on abandonne la langue de bois et les idées reçues. On n’hésite pas à confier ses doutes, ses blessures parfois. Dennis Gira est chrétien, Fabrice Midal est bouddhiste. Mais chacun connaît bien la tradition spirituelle de l’autre. De leur échange de lettres naît un bouleversant dialogue sur la vérité et l’expérience spirituelle. Cet échange fait avancer chacun sur la Voie qui est la sienne – celle du Christ ou celle du Bouddha. L’effort, parfois épuisant, que requiert ce dialogue, permet à chacun de mettre à nu ses convictions et sa foi. Les plus grandes questions sont abordées avec lucidité et dans une intimité rare. Celles de l’altérité et de la souffrance, du statut de la personne humaine et de la nature de Dieu, de la conversion, du rôle du maître spirituel, de la vacuité et de la résurrection… Ces lettres concernent en définitive tous ceux qui, croyants ou non, se laissent interroger par l’expérience de la vie.

Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le gras n’est utilisé que pour surligner le titre de l’article dans l’introduction, une seule fois. L’italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d’œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal.

Elles sont entourées par des guillemets français :  et . Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet. Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme. Les liens externes sont à placer uniquement dans une section  Liens externes , à la fin de l’article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies.

Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d’un autre article. Gandhi, pendant la marche du sel, le 5 avril 1930. Manifestation non violente contre les essais nucléaires, Paris, 1995.

La non-violence a été unanime chez les chrétiens des trois premiers siècles de notre ère, puis soutenue essentiellement par quelques sectes, séparées des États, au Moyen Âge et à partir de la Réforme protestante. La non-violence délégitimise la violence, promeut une attitude de respect de l’autre dans le conflit et une stratégie d’action politique pour combattre les injustices. Manifestation contre la Guerre de Gaza de 2014, Dublin, 2014. Avant Gandhi, le terme ahimsa était traduit de différentes façons dans les langues européennes, comme ne pas nuire, ou ne pas tuer.

Le terme  non-violence  est attribuable à Gandhi, mais le concept a des origines plus lointaines, notamment au sein des traditions religieuses. Il n’est donc pas anachronique d’attribuer à des auteurs antérieurs à 1920 des explications sur le concept de  non-violence . Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.

Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Moi non plus je ne te condamne pas. Rengaine ton glaive, car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. Penses-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d’anges? Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, à cause de moi. Les premiers chrétiens prenaient les enseignements de Jésus à la lettre, et comprenaient ses inculcations de douceur et de  non-résistance  dans leur sens littéral.