Immunologie humaine PDF

L’immunologie immunologie humaine PDF la branche de la biologie qui s’occupe de l’étude du système immunitaire. Apparu très tôt au cours de l’évolution, ce système a évolué pour discriminer le soi du non-soi. Les plus anciens témoignages connus d’observations d’ordre immunologique datent de 430 avant Jésus-Christ lorsque l’historien Thucydide relata un épisode de  peste .


Cet ouvrage récapitule les bases de la physiologie du système immunitaire chez l’homme : de la description des cellules et molécules effectrices de l’immunité à la reconnaissance du non-soi, de la diversité de l’immunité spécifique à la dynamique de la réponse immunitaire. Une synthèse de cours efficace qui s’attache à l’essentiel !

Aux alentours de 6000 avant Jésus-Christ, il existe en Chine des pratiques de transmission volontaire de la variole en vue de prévention. Cette technique, appelée  variolisation , consiste à prélever du pus sur un malade peu atteint par la maladie pour l’inoculer avec une aiguille chez un sujet sain. Chine, en Inde et en Turquie. Une autre étape majeure dans le développement de l’immunologie est la conception d’un vaccin contre la rage par Louis Pasteur en 1885.

Le 6 juillet 1885, il vaccine Joseph Meister, un garçon de neuf ans qui avait été mordu deux jours plus tôt par un chien enragé. En 1888, Emile Roux et Alexandre Yersin ont découvert la toxine diphtérique. C bloque sa capacité de coller à certaines substances chimiques. La capacité du sérum à tuer les bactéries était également perdue. Il posa le postulat suivant : il existe dans le sérum une substance, sensible à la chaleur, nécessaire à l’action du sérum sur les bactéries, et il nomma ce composé  Alexin . L’immunologie humorale, dont les principales figures étaient Paul Ehrlich et Emil Adolf von Behring, partait du principe que la base de la défense contre les infections devait se trouver dans une substance contenue dans le sérum, comme les antitoxines.