En compagnie de Jésus : Les personnages dans l’évangile de Marc PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En en compagnie de Jésus : Les personnages dans l’évangile de Marc PDF : Quelles sources sont attendues ? La Passion du Christ est l’ensemble des événements qui ont précédé et accompagné la mort de Jésus de Nazareth. Il s’agit de textes à caractère religieux qui expriment la foi de leurs rédacteurs.


S’approcher de Jésus dans l’évangile de Marc, entrer en sa compagnie, c’est se retrouver en compagnie de bien d’autres personnages. Dans une analyse fine et serrée, de type narratif, Elizabeth Struthers Malbon caractérise les figures en question : les douze, les disciples, les femmes que Jésus rencontre et celles qui le suivent, les chefs juifs, la foule et ceux-là, nommés ou non, qui n’apparaissent qu’une seule fois dans l’histoire. Leur relation avec Jésus se réfléchit dans leurs interactions mutuelles, et l’ensemble constitue le coeur de l’intrigue évangélique. A chaque pas de son enquête, l’auteur manifeste également combien le lecteur est partie prenante de cette étonnante histoire. Dans leurs contrastes et leur dynamisme, les réponses des personnages ne font que préparer celle du lecteur.

L’exégèse permet de faire la part entre les éléments historiques et leur interprétation. Simon Mimouni : il s’agit des Évangiles canoniques et apocryphes. Or  ces textes ne sont pas d’abord des écrits pour servir de documentation. Panneau du chemin de croix d’Albrecht Altdorfer, vers 1509-1516. Selon l’historienne Paula Fredriksen, les détails incitent le lecteur à penser que ces annonces  sont postérieures à l’évènement, qu’elles ont été replacées dans le ministère de Jésus par les évangélistes, qui ne réussissent cependant pas à les intégrer dans leur histoire. Carte de Jérusalem à l’époque du Nouveau Testament.

Gethsémani borde le torrent du Cédron, au pied du mont des Oliviers, à droite de la carte. L’apôtre Judas arrive alors, menant une bande armée romaine envoyée par les grands prêtres juifs et les anciens. Judas désigne Jésus en lui donnant un baiser. Les gardes se saisissent de Jésus et l’emmènent devant les autorités juives pour qu’il soit jugé. Jésus a revu  sa position antérieure, qui consistait à n’offrir aucune résistance.

Les évangélistes prêtent à Jésus des propos étonnés qu’il aurait adressés aux gardes :  Comme pour un bandit, vous êtes partis avec des épées et des bâtons pour vous saisir de moi ! Verhoeven note l’incohérence de ce discours attribué à Jésus :  Si les disciples étaient armés, il est compréhensible que le groupe venu l’arrêter l’ait également été. Jésus n’a probablement pas été arrêté seul. The History of Synoptic Tradition, p. Pourquoi Jésus est-il le seul à avoir été arrêté ? Les Évangiles synoptiques rapportent que Jésus est emmené devant le grand prêtre Caïphe, où se réunissent les scribes et les anciens.