Dieu… seul est pur ! PDF

Musique du cantique au format midi. Joué par un seul instrument, le piano. Première strophe du cantique dieu… seul est pur ! PDF par une voix d’homme. Toutes les strophes du cantique chantées par une autre voix d’homme.


…Je suis apolitique et je respecte toutes les religions. Elles ont chacune un fond de vérité que les hommes ont perverti

ou travesti, selon leurs intérêts… religieux !

…Parler au nom de Dieu,

c’est commettre le pire des blasphèmes pour tout croyant.

« Car Dieu est supérieur à la parole de l’homme ! »

…Je suis multiculturel bien avant l’heure,

et je me suis enrichi d’amitiés qui avaient les couleurs du cœur.

Je suis… daltonien !

…Et j’aime le parfum des peaux caramel,

l’arôme de la cannelle qui me rappelle mon ami d’enfance… Moussa.

G†Z

Troisième fils de Gonzalès de Yépès et de Catherine Alvarez, Jean naquit en 1542, à Fontibéros, dans la Vieille-Castille, et mourut à Ubeda, en Andalousie le 14 décembre 1591. Clément X le béatifia en 1675, et Benoît XIII le canonisa en 1726. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Et c’est nous qui l’avons tué ! Comment nous consoler, nous les meurtriers des meurtriers ? Ce que le monde a possédé jusqu’à présent de plus sacré et de plus puissant a perdu son sang sous notre couteau. Qui nous lavera de ce sang ? Avec quelle eau pourrions-nous nous purifier ?

Quelles expiations, quels jeux sacrés serons-nous forcés d’inventer ? La grandeur de cet acte n’est-elle pas trop grande pour nous ? Le Gai Savoir, Livre troisième, 125. L’humanité ne représente nullement une évolution vers le mieux, vers quelque chose de plus fort, de plus élevé au sens où on le croit aujourd’hui. Le progrès n’est qu’une idée moderne, c’est-à-dire une idée fausse. En renonçant à la foi chrétienne, on se dépouille du droit à la morale chrétienne.

Le christianisme est un système, une vision des choses totale et où tout se tient. Si l’on en soustrait un concept fondamental, la foi en Dieu, on brise également le tout du même coup : il ne vous reste plus rien qui ait de la nécessité. Dieu , et ce à cause de l’anxiété qui en découle. La Mort de Dieu commençant à devenir largement reconnue, le désespoir croît et le nihilisme gagne du terrain, accompagné de la croyance en une volonté humaine comme loi en tant que telle — tout est permis si votre volonté le demande. Ceci est en partie la raison qui a mené Nietzsche à comprendre le christianisme comme nihiliste. Tant d’aurores n’ont pas encore lui. Si Nietzsche a mis ces paroles dans la bouche d’un fou, ce n’est pas parce qu’il ne croit pas lui-même à ce qu’il écrit, mais c’est plutôt parce qu’il est dans le destin de ce personnage de n’être pas cru, et d’être considéré comme fou par la foule.