Charles IX, ou l’École des rois, tragédie PDF

En 2019, il semble que même les clercs les meilleurs, aient perdu le vrai sens catholique du carême, certains n’enseignant rien sur la question ou si peu, d’autres croyant former des vrais chrétiens avec le dernier texte du dernier vrai Pape, Pie XII, dans son décret du 28 janvier 1949, Cum adversa qui n’était écrit que pour les malades. Nous vous renvoyons tout de suite à la lecture de ces deux textes pour bien comprendre ce que l’Église enseigne pour cette période privilégiée consacrée à nous préparer à la semaine sainte, la semaine de la Rédemption, non pas comme spectateur, mais comme enfant privilégié, actif et participant, pendant charles IX, ou l’École des rois, tragédie PDF jours, par nos sacrifices et nos prières, à cet acte majeur de la Création que fut la Rédemption.


Charles IX, ou l’École des rois, tragédie, par Marie-Joseph de Chénier. (Suivi de : Discours prononcé devant MM. les Représentans de la Commune ; Adresse au LX districts de Paris ; De la liberté du théâtre en France ; Lettres diverses ; Épître aux Mânes de Voltaire.)
Date de l’édition originale : 1790

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

La Rédemption fut le rachat de nos péchés, un Dieu souffrant cette horrible passion pour chacun de nous. Et ces commandements passent par sa sainte Église. Soyons précis, comme nous l’enseignaient Mgr Guérard ou l’abbé Vérité. Gaude Maria Virgo, cunctas haereses sola interemisti. Réjouissez-vous, Vierge Marie, vous seule avez détruit toutes les hérésies.

Ils sont deux à vouloir Régner : l’Adversaire et Notre-Seigneur Jésus-Christ. L’Adversaire a pratiquement tout détruit, tout gagné, et dans le domaine temporel et dans le domaine religieux. Tous les opposants sont neutralisés, ou infiltrés, ou suffisamment tordus pour être inefficaces. Et même plus il faut que les mauvais s’entretuent. Quand cela sera fait, quand désespérés on pensera à Dieu, alors, mais alors seulement Dieu interviendra ? Le saint Pierre de Clorivière a prophétisé que Dieu n’interviendra que lorsque les gens crieront au ciel, dans la rue, à demander à Dieu la solution de Dieu.

La solution de Dieu on n’en connait qu’une : à la fin Mon cœur immaculé triomphera. Et il triomphera par son Fils : le Règne du Sacré-Cœur ! Et les saint Pie X, les cardinal Pie, les Mgr Delassus ont expliqué comment : Il veut régner sur la France et par la France sur le monde. En ce décembre 2018 on va encore voir une avancée du règne de l’Adversaire, laissant tous dans le désespoir. Aujourd’hui n’attendez rien du ciel, car tous se moquent du ciel, tous se moquent d’une conversion.